logo
Populate the side area with widgets, images, navigation links and whatever else comes to your mind.
18 Northumberland Avenue, London, UK
(+44) 871.075.0336
ouroffice@vangard.com
Follow us
Suivez nous Sophia, réseau belge des études de genre

+32 (0)2 229 38 69

Rue du Méridien 10, 1210 Bruxelles

Actualités

Ingénieur.e de recherche en psychologie

L’Université de Nîmes recrute un(e)

Ingénieur.e de recherche en psychologie (H/F)

I. Présentation de l’université

’Université de Nîmes compte environ 5000 étudiants répartis dans 4 départements (Sciences et Arts,
Psychologie-Lettres-Langues-Histoire, Droit-Économie-Gestion, Promotion des Activités Physiques,
Sportives et Artistiques) et 4 sites différents.

II. Présentation du service

La personne recrutée sera intégrée à l’UPR APSYV (Activités Physiques et Sportives et processus
PSYchologiques : recherche sur les Vulnérabilités) qui vise l’étude du rôle de l’activité physique et/ou des
processus psychologiques dans la majoration ou la diminution des risques encourus ou perçus des
populations vulnérables. Elle met à profit, autour d’objets d’étude communs, les différentes compétences
d’enseignants-chercheurs en Psychologie et en STAPS de l’Université de Nîmes.

III. Description du poste

Missions
La personne recrutée interviendra dans le cadre du projet de recherche Hope LGBT+ (Health
determinants Of PEople who are Lesbian, Gay, Bisexual or Transgender) financé par l’Agence Nationale
de la Recherche. Ce projet a pour objectif de décrire, analyser et comprendre les facteurs de risque et
de protection de la santé psychologique des personnes LGBT+. Deux périodes seront particulièrement
étudiées : la révélation de son orientation sexuelle et l’accès à la parentalité. Ce projet inclut différentes
méthodes innovantes et complémentaires qui nous permettront d’avoir une vision globale et originale de
la santé psychologique des personnes LGBT+, ainsi que de celles de leurs proches (parents, enfants).
La personne recrutée aura essentiellement en charge la prise de contact avec les différentes associations
LGBT+, l’information des participants, le recueil et l’analyse de données quantitatives et qualitatives. Un
travail de recensement des données de la littérature et de productions scientifiques sera également
attendu.

Activités principales
La personne recrutée sera amenée à intervenir sur les différentes études que comprend le projet. La
première sera une étude longitudinale portant sur les facteurs de risque et de protection de la santé des
jeunes LGBT+ et de leurs parents. La seconde sera une étude qualitative portant sur les déterminants
de la santé des jeunes LGBT+, avec une attention particulière qui sera portée sur leurs relations familiales
La troisième visera à étudier les facteurs et processus impliqués dans la santé des parents LGBT+ et de
leurs enfants adolescents, au travers d’une méthodologie quantitative.

Dans le cadre de ces trois premières études, les principales missions de la personne recrutée seront les suivantes :
– Concevoir et assurer une veille scientifique
– Recruter les dyades de participant.e.s
– Piloter la gestion des participant.e.s
– Mettre en œuvre un protocole de recueil de données longitudinales
– Mettre en œuvre un protocole de recueil de données qualitatives
– Recueillir et analyser les données par la réalisation d’analyses textuelle, d’analyses statistiques
transversales et longitudinales
– Valoriser les résultats

La quatrième et dernière étude portera quant à elle sur les facteurs de risque et de protection de la santé
des parents LGBT+ et de leurs jeunes enfants. Elle mobilisera des observations systématiques parentsenfants. La réalisation des observations et des retranscriptions sera essentiellement réalisée par un.e ingénieur.e d’étude, mais la personne recrutée sur ce poste pourra être amenée à lui venir en soutien sur
différentes tâches.

Compétences requises
– Savoir exploiter une base de données (manipulation de données qualitatives et quantitatives)
– Savoir analyser les données (analyses quantitatives transversales et longitudinales, analyses
qualitatives)
– Savoir élaborer des outils de collecte (questionnaires en ligne, entretiens)
– Rédiger des rapports ou des documents (articles scientifiques, articles de vulgarisation)
Qualités et aptitudes attendues
Qualités professionnelles requises
Disponibilité, régularité, rapidité d’exécution, gestion optimale du temps de travail, sens de l’organisation,
esprit d’équipe, polyvalence, autonomie, bon relationnel, bonne capacité d’analyse et de rédaction,

Profil recherché
Niveau de diplôme requis : Minimum Bac +5 (idéalement doctorat en psychologie)
Domaine : Psychologie
Expérience professionnelle : souhaitée dans le domaine de la recherche. Des connaissances relatives
aux minorités sexuelles seront appréciées.
Pour faire acte de candidature
Veuillez déposer votre curriculum vitae et votre lettre de motivation sur l’application de recrutement : https://recrutement.unimes.fr/

Plus d’info: voix l’annexe