logo
Populate the side area with widgets, images, navigation links and whatever else comes to your mind.
18 Northumberland Avenue, London, UK
(+44) 871.075.0336
ouroffice@vangard.com
Follow us
Suivez nous Sophia, réseau belge des études de genre

+32 (0)2 229 38 69

Rue du Méridien 10, 1210 Bruxelles

Actualités

Contrat doctoral – projet ATOLLs

Contrat doctoral – projet ATOLLs
Catégorie A
CDD de 36 mois à pourvoir à partir de septembre 2020

Descriptif de la structure
L’Institut national d’études démographiques, établissement public à caractère scientifique et
technologique (EPST), a pour mission de mener des recherches sur les différentes problématiques
démographiques (fécondité et famille, santé et mortalité, migrations, etc.) et d’informer le public sur les évolutions en cours. Pluridisciplinaire par son recrutement comme par les recherches menées, l’Ined gère 240 agents au total (titulaires, contractuels, doctorants) et accueille de nombreux chercheurs associés et des invités étrangers. L’Ined est au cœur d’un réseau de partenariats nationaux et internationaux de recherche.

Descriptif du projet et contexte des postes
Le / la doctorant-e recruté-e rejoindra l’équipe ATOLLs (Archipels, Territoires et mObilités famiLiaLes) de l’Institut national d’études démographiques pour travailler sur le projet ANR-18-CE22-001. L’objectif d’ATOLLs est d’analyser l’organisation territoriale de la Polynésie française en s’appuyant d’une part sur l’ancrage, le fonctionnement des familles et les trajectoires de mobilité des individus qui les composent et d’autre part, sur l’implantation des services publics (éducation, santé, transports), l’évolution du développement économique et plus généralement la mise en place des politiques publiques soumises à l’obligation de continuité territoriale.
Ce projet porté par une équipe pluridisciplinaire, propose d’analyser la durabilité des systèmes territoriaux à partir d’une triple entrée : les lieux et les territoires ; les familles et les liens ; les individus et leur parcours. Les analyses envisagées, qu’elles soient quantitatives ou qualitatives exploreront les fonctionnements familiaux, les dispositifs publics et les caractéristiques individuelles qui permettent de transcender l’insularité. L’analyse multi scalaire envisagée permettra de comprendre l’articulation entre l’accès aux services, les solidarités familiales, les ancrages territoriaux et plus généralement le maintien de populations sur un territoire si vaste.
Le projet repose sur un double partenariat avec l’UMR SAGE de l’université de Strasbourg et l’UMR IDEES de l’université de Rouen. L’Institut de statistique de Polynésie française (ISPF) participe au projet dans le cadre de différentes collectes déjà programmées et financées (l’enquête emploi 2018, l’enquête Le collège et moi 2019, l’enquête Feti’i e fenua 2019-2020 et les recensements de la population).

Un descriptif plus complet du projet est disponible sur https://polynesie.site.ined.fr/

En s’insérant dans l’équipe actuelle, le/la candidat(e) devra mener sa propre recherche au sein des thèmes du projet ANR. La personne recrutée participera pleinement au sein de l’équipe ATOLLs, à l’exploitation des données de l’enquête Feti’i e fenua. Le / la doctorant-e sera intégré.e à l’équipe Ined du projet au sein de l’UR12 et travaillera en étroite collaboration avec celle-ci.

La personne se portant candidate, devra inscrire son doctorat en sciences sociales dans l’école doctorale de géographie et démographie ED434 Paris 1 Panthéon Sorbonne sous la direction d’Eva Lelièvre en codirection avec un membre de l’équipe (Wilfried Rault ; Célio Sierra Paycha ; Loïc Trabut) et devra présenter un projet de recherche original dans le cadre du projet ATOLLs. Ce projet devra mobiliser une méthodologie quantitative ou mixte. Une connaissance des théories sociologiques et des méthodes d’enquêtes quantitatives ainsi qu’une appétence pour les méthodes qualitatives seront un plus et pourront tout à fait être développé au cours du doctorat. Il n’est pas prévu de terrain de long terme (supérieur à 3 mois) en Polynésie lors de ce doctorat.

En déposant une candidature dans le cadre de cet appel, les candidat-es s’engagent à adhérer aux principes et bonnes pratiques définis dans le cadre de la politique doctorale de l’Ined et détaillés dans deux documents disponibles sur le site de l’Ined : Politique d’accueil des doctorants et Charte des doctorants. Comme indiqué dans la charte des doctorants, le/la doctorant-e accueilli-e à l’Ined s’engage à être présent au moins à mi-temps dans les locaux de l’Ined et à participer à différentes activités de l’Institut, notamment celles de leur unité de recherche et celles dédiées aux doctorants.

Lieu de travail : Ined – Sur le site du Campus Condorcet situé à Aubervilliers (métro ligne 12 : Front populaire).

Le dossier d’intention devra être constitué par :
– Une lettre de motivation
– Un CV
– Un projet de Thèse (1-2 pages) sur un thème adapté au projet ATOLLs.

Suite à cette première candidature, et en fonction de la qualité du projet, un membre de l’équipe prendra contact avec les candidats retenus lors de cette première étape afin d’affiner le projet de recherche qui sera ensuite présenté en comité de sélection.

Calendrier :
– Dossier d’intention envoyé au plus tard le 15 juin 2020 sous la référence « doctorat projet ATOLLs» à Mme Eva Lelievre et M. Loïc Trabut, responsable ATOLLs, uniquement par l’adresse courriel suivante : lelievre@ined.fr; loic.trabut@ined.fr
– Projet finalisé pour le comité de sélection envoyé avant le 30 juin 2020 sous la référence «doctorat projet ATOLLs» à Mme Eva Lelievre et M. Loïc Trabut, responsable ATOLLs, uniquement par l’adresse courriel suivante : lelievre@ined.fr; loic.trabut@ined.fr
– Les candidat-es seront auditionné-es par le comité de sélection.
– Résultats début juillet